Fiction : Les chambres fortes

Les débutants se posent souvent la question suivante. « Qu’est ce que sont les Vaults ? » Et bien maintenant vous en saurez d’avantage grâce à ce texte écrit par Ariendell et moi même (Norah). C’est en fait un texte informatif et instructif mais tourné d’un façon role-play. Il sera prochainement mit en page dans le site même, mais en attendant je vous le propose en lecture directe. J’espère qu’il vous plaira. Bonne lecture.

C'était une matinée comme les autres sur Dereth, matinée bien banale pour tous, aurait-on pu croire. Car pour Borak et son groupe d'amis, composé des trois races de l'âge d'or, il n'en était pas ainsi. Aujourd'hui, ils se rendaient dans l'humble demeure d'un vieil homme, afin de discuter d'une chose particulière. Il s'agissait d'un grand scribe des temps antiques, et néanmoins aventurier dans ses jeunes années. Il habitait à quelques kilomètres du campement de Borak proche du vieil Arwic. Ils se dépêchèrent de se mettre en route.

Lorsqu'ils arrivèrent, le vieil homme alluma un feu à même le sol. Le nouveau Dereth, après de nombreuses années de guerre, était en effet devenu très hostile, et ses habitants se contentaient de peu. Le vieil homme mit quelques feuilles d'Hyssop à infuser pour commencer la discussion sur une boisson chaude. « Et bien les jeunes, vous voulez en savoir plus sur les chambres fortes du monde antique, c'est cela ? Cela fait du bien de voir la descendance s'occuper de ces choses-là. » Borak et ses amis ne dirent plus un mot, et l'homme commença alors un long monologue.

« Les chambres fortes furent découvertes au crépuscule de l'Âge d'Or par Asheron en personne. Si on en croit les rumeurs, ce sont des sanctuaires qui gardent le pouvoir suprême d'Auberean. Ce pouvoir remonte à l'antiquité du monde, bien avant l'âge des Yalains ». L'homme arrêta son discours quelques secondes, voyant que les jeunes gens avaient du mal à suivre les quelques paroles qu'il venait de réciter. Les Yalains étaient déjà peu connus avant l'Âge d'Or … alors maintenant, ce que l'on savait sur eux était presque totalement oublié. « C'est sûrement les choses les plus anciennes du monde connu, expliqua-t-il. A l'intérieur de chaque chambre forte se trouve un cristal ancestral. C'est via ces cristaux que les grands courants telluriques circulent. Bon nombre de ces cristaux se situent dans les profondeurs des terres d'Auberean, mais on dit que certains de ces cristaux se trouvent aussi dans la dimension des portails. »

Borak avait entendu ses parents parler de cette dimension peu connue, mais sans plus. Il avait encore beaucoup à apprendre de son monde, et c'était l'occasion ou jamais pour lui de partir sur des bonnes bases en écoutant le vieux sage aujourd'hui. L'homme continua son monologue, et Borak sentait que ce sujet le passionnait.

« En atteignant ces cristaux, nous pourrions en apprendre plus sur ce qui s'est passé autrefois. Mais méfiez-vous mes enfants. On dit que les chambres fortes gardant ces cristaux sont des labyrinthes sinueux et dangereux ». Le vieil homme s'interrompit quelques secondes, laissant la peur envahir les corps à la simple évocation de ces labyrinthes, et des dangers qu'ils contenaient. Puis il repris le fil de son histoire, comme si de vieux souvenirs lui revenaient en mémoire. « Certains disaient autrefois que ces labyrinthes furent construits par Asheron, et d'autres affirment qu'ils remontent bien avant sa naissance même ». Il baissa la tête, puis la remua doucement. « Nous sommes de si petites choses face à de tels pouvoirs, mais nous avons soif de connaissance. Tant de mystères peuplent ces lieux et n'attendent qu'à être révélés. On dit aussi que ces labyrinthes ne sont pas seulement de simples couloirs humides et sombres. Mais ils sont aussi le refuge de nombreuses créatures. Certaines étaient familières à nos ancêtres, mais on dit que l'on y a rencontré des créatures non archivées dans nos anciennes encyclopédies des Créatures Sombres … beaucoup trop sombres pour être naturelles. » Le vieil homme frissonne de peur en se remémorant ses anciennes expéditions, qui avaient à l'époque échoué près du but.

Il leva alors la main, alors que les jeunes aventuriers s'apprêtaient déjà à partir, sans même connaître l'emplacement de ces chambres fortes. « Inconscients ! » hurla-t-il, « laissez-moi finir avant d'aller vous faire empaler par ces créatures ! Il faut que vous sachiez que pour pénétrer dans ces chambres fortes, il vous faut des clefs, tout aussi antiques que les portes qu'elles ouvrent. Vous en trouverez par chance en fouillant le sol, mais ne vous attendez pas à de fabuleuses découvertes. Elles sont rares, et certaines demandent même une vie entière pour les découvrir. » C'est à ce moment que Borak et ses compagnons prirent conscience de l'importance des conseils du vieux sage. Celui-ci poursuivit ses explications sur un ton plus calme en voyant ces jeunes gens indisciplinés calmer leur entrain. « Une fois que vous serez dans la chambre forte, il vous faudra une organisation solide, sous peine de perdre des compagnons dans le combat. Dans un premier lieu, vous devez trouver le grand portail. Ce dernier est généralement gardé par le chef des créatures, et il est plus puissant et plus résistant que ses sbires qui hantent le labyrinthe ». Les yeux du vieillard semblèrent s'illuminer alors, reflétant des rêves jamais atteints. « Et si, par chance, vous arrivez à passer ce portail … alors … je n'ose imaginer la splendeur que vous pourrez voir. Peut-être un des grands cristaux de pouvoir, implanté là depuis des millénaires ! » Le sage eut l'air heureux rien qu'à l'idée de ce cristal qui l'avait guidé toute sa vie. Il donna alors ses ultimes conseils aux jeunes intrépides. « N'oubliez pas une chose. Il se dit que ces cristaux renferment une forme d'intelligence. Et il semble que ces derniers auraient pu écrire dans leur mémoire ancestrale ce qu'il s'est réellement produit à la fin de l'Âge d'Or. Mais désormais, je suis trop âgé pour vous suivre. J'aimerais que ma vie, consacrée à leur étude, trouve enfin un sens ». Le sage se leva, s'appuya sur sa canne et marcha difficilement jusqu'au coffre situé au fond de la pièce. Ouvrant ce vieux coffre poussiéreux, il en extrait un vieux tissu. Déroulant avec précaution le tissu, il montra alors aux jeunes aventuriers ce qu'il avait gardé précieusement, dans l'espoir qu'un jour elle serve enfin … une clef antique ! « C'est une bien vieille clef que j'ai là, » dit-il avec nostalgie. « J'ai grand espoir en vous tous, et c'est pour cela que je vous la confie, afin qu'elle puisse servir à bon escient. Prenez garde, car elle est malheureusement à usage unique ». Sur ces mots, il confia la clef à Borak, tout en leur souhaitant bonne chance. Il ne se faisait néanmoins pas d'illusions, personne n'en étant jusqu'alors jamais revenu … mais il gardait espoir …


Source : JeuxOnline

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Asheron's Call 2 ?

53 aiment, 24 pas.
Note moyenne : (82 évaluations | 4 critiques)
4,8 / 10 - Moyen