La fin du bêta-test

Et voilà, ce qui devait arriver, arriva. La bêta-test a fermée ses portes en fin de nuit, heure française. Cette fois, on ne peut pas dire que l’on ne s’est pas amusé. En effet, toute la nuit les attaques d’un certain Wardiel Soul sont apparues sur nos écrans, et Red : Gigurath, Cloud Tyrant, Squall Tyrant, Crag Tyrant, Storm Tyrant, Banderlings Trasher et autres Gurogs. A chaque combat, c’était un véritable feu d’artifice de magie et de flèches qui se déversaient en continu sur ces titans souvent de niveau supérieur à 50. Après de longues batailles, Wardiel finira par se plier et sera vaincu. Quant aux autres serveurs, ils auront eu des événements plus que cocasses, tel que le saut à l’élastique sans élastique, des administrateurs les propulsant à des hauteurs surprenantes …

Bref, une soirée bien remplie, d’amusement … et de morts. Mais nous devons remettre les pieds sur terre, le bêta-test ferme ses portes et la release commerciale française n’arrive que le 4 décembre 2002. Ce sera une longue attente. Mais justifiée, puisque certains bugs auront sûrement disparus et que le jeu sera en français intégralement. L’équipe de JeuxOnline travaille déjà sur de nouveaux contenus. Quant au forum, nous essayerons d’y amener de l'animation en discutant avec vous des évolutions à attendre avant la sortie finale de la version Euro.

Tout comme les développeurs d’Asheron’s Call 2, je tiens a remercier, au nom de l'équipe, nos nombreux visiteurs qui nous ont fait l’honneur de venir sur notre site durant cette phase de bêta-test (qui est souvent une «phase calme» pour les communautés de nombreux MMORPGs), et qui ont largement contribué au bon esprit qui règne dans la communauté française maintenant, en espérant qu’elle continue dans ce sens jusqu'après la sortie officielle.

Source : AC2 Insider

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Asheron's Call 2 ?

53 aiment, 23 pas.
Note moyenne : (81 évaluations | 4 critiques)
5,3 / 10 - Moyen

14 joliens y jouent, 507 y ont joué.